2016/03/03

2ème Conseil d’Ecole – 3 mars 2016 – G/S de l’Avenir – LINGOLSHEIM


1. Effectifs pour la rentrée 2016/2017
322 élèves sont attendus en élémentaire (moyenne de 29.3) et environ 200 en maternelle (moyenne de 25 ) Le total de 522 ne donne pas droit à une ouverture de classe mais nous ferons une demande pour fin juin (pour l’élémentaire).
NIVEAUX                2016/2017
PS                                 60
MS                               70
GS                                70
MATERNELLE      200
CP                                80
CE1                             73
CE2                             46
CM1                            62
CM2                            61
ELEMENTAIRE     322

2. Actions pédagogiques en lien avec le projet d’école

a) Maîtrise de la langue comme outil transversal de la communication et de la compréhension

Lire et faire lire des contes diversifiés, année 1 : entrée par les personnages, toutes les classes participent (création de cahiers de conte, boîtes à conte, lectures offertes, fiches sur les personnages et leur rôle, art plastique (sculpture)

b) Bonnes pratiques pour mieux vivre ensemble et construire une culture commune

* Apprendre à jouer ensemble: jeux de cour, toutes les classes sont concernées, des jeux ont été achetés pour la cour maternelle ; les grands élèves des classes élémentaires préparent et encadrent des jeux dans la cour les après-midis, intervention d’une association (AROEVEN) pour développer des jeux coopératifs
* Retrouver son calme: lieu d’apaisement dans la classe, fabrication d’objets favorisant le bien-être en maternelle, travail sur les émotions (musique, yoga, arts plastiques, lexique)
* Communiquer: mise en place d’un conseil d’élèves, ou de boîtes à râleries

c) Placer la réussite éducative au centre des préoccupations de l’ensemble des partenaires de l’école

* Le cahier de progrès en maternelle
* Les animations autour des petits déjeuners avec en vue l’exposition des travaux des classes

Le point de discussion suivant est proposé par les parents d’élèves et traite des problèmes de violence à l’école élémentaire sur le temps scolaire et périscolaire. Le directeur explique que l’école par son projet autour du bien-être construit la non-violence par les actions pédagogiques autour du vivre ensemble et une collaboration étroite avec le périscolaire. De plus quand un évènement de cet ordre est connu des adultes, une enquête auprès des enfants est de suite lancée. Les enfants victimes sont entendus. Il est alors nécessaire de voir un maximum d’élèves très rapidement à la recherche de témoins, pour bien situer le problème. Les familles sont reçues pour évoquer la situation et rechercher ensemble des solutions.
Mme GOUVAZE note que sur temps périscolaire, les règles sont communes avec l’école, que les ressentis ne reflètent pas forcément la situation globale et peuvent être très éloignés de la situation de départ. L’enquête est longue et aboutit quelquefois à d’autres constats. Quoiqu’il en soit chaque situation est prise en considération. Après discussion entre l’enfant concerné, d’autres enfants et la coordinatrice, la famille peut être appelée, convoquée pour une rencontre ; enfin un courrier peut être envoyé par la mairie. Dans certains cas, une expulsion peut être envisagée.

Les adultes de l’école ont reçu une formation commune autour des problématiques de violence à l’école. L’enjeu étant de discerner ce qui relève de la vie scolaire et ce qui relève du harcèlement. La meilleure solution pour remédier aux deux à long terme étant la prévention et la communication. L’action conjointe au niveau de notre établissement vise à donner les moyens aux enfants de communiquer (groupes de paroles, conseil de la classe ou boîtes à « râleries »). L’adulte en responsabilité des groupes d’enfants joue un rôle fondamental dans cette prise en charge. Les délégués de parents d’élèves présents suggèrent à l’école de mieux informer les familles de toutes ces actions de l’école qui visent le climat scolaire.

3. Activités des classes

a) Domaine sportif : cross de Brumath, challenge endurance, course d’orientation, cycle piscine, course d’endurance, quadrathlon, semaine du vélo
b) Pratique des arts : projet couture, projet danse et musique avec un intervenant de la Maison des Arts, sculptures en maternelle, espace et rythme à l’Inspection Académique, projet lire la ville (lieux de culte)
c) Sorties culturelles : musée archéologique, maison de la nature de Munchhausen, parc de Ste Croix, médiathèque, musée d’art moderne
d) Classes de découvertes et semaines à thème : escalade, semaine cirque, semaine équitation, journée chez les correspondants, classe de découvertes scientifiques

4. Divers

a) Langue et Culture d’Origine : Les cours seront reconduits l’année prochaine. Pour l’espagnol, l’ambassade a annoncé que seuls les cours existants déjà seraient reconduits l’année prochaine. Actuellement un cours de turc et d’arabe ont lieu dans nos murs le jeudi et vendredi soir.
b) Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité : une dizaine d’enfants est accueillie pour du soutien scolaire et le développement d’un projet, le mercredi après-midi.
c) L’exercice de mise en sécurité des élèves, dans le cadre de la prévention des risques d’intrusion dans les écoles : les élèves ont fait « les tortues » sous les tables et se sont rendus en silence en zone sécurisée.
5. Evènements festifs passés

* Spectacle Pois de Senteur (le renne au nez rouge) pour les enfants de maternelle
Fête de fin d’année civile (spectacles des enfants et marché de Noël). Merci aux enseignants et aux parents qui se sont investis cet après-midi-là pour les boissons, la logistique, ou encore pour tenir un stand. C’est une vraie et belle fête qui continue d’être appréciée.

7. A venir…


– Stage de Remise à Niveau pour CM du 4 au 8 avril les matinées (changement CP et CE1 entre-temps).
– Campagne d’inscription en 6° (53 élèves vont quitter notre école).
– 13 classes participeront à une rencontre chantante en salle de motricité. Le répertoire sera donné par la suite au spectacle de fin d’année.
– Organisation des Activités Pédagogiques Complémentaires : 7 heures concerneront l’ensemble des élèves sur la base du volontariat avec accord des familles car ces cours auront lieu en dehors des heures traditionnelles. Ces 7 heures seront consacrées au projet du spectacle de fin d’année. L’information circulera dans le cahier de liaison.
– Fêtes de fin d’année scolaire:

* le vendredi après-midi 1er juillet (date changée au 17 juin) pour les élémentaires et deux classes de Grandes Sections. Les classes se produiront en spectacle entre 14h et 16h. L’après 16h se construira en comité des fêtes avec quelques parents volontaires. L’école propose par exemple un grand goûter.
* le vendredi 24 juin pour toute l’école maternelle, programme à fixer.
La photo de classe est prévue pour le mois de mai. Des essais seront réalisés pour exploiter l’intérieur de l’école cette année.

8. Intervention des représentants de parents d’élèves

Toujours des problèmes pour joindre l’école avec des répercussions sur les prises de rendez-vous d’inscription ou venir chercher un enfant sur le temps scolaire. -> Le futur réseau de communication devrait mieux supporter les flux prochainement.

La problématique de la sécurité routière reste d’actualité malgré la réunion avec Monsieur le Maire le 4 février. Les plots et les barrières supplémentaires n’ont pas été posés et nous n’avons pas vu la police aux heures de sortie. -> Ce point est remis en débat.
Les parents sont plutôt satisfaits des nouvelles entrées et sorties de l’école maternelle. Les enfants sont moins en danger à cause des gens qui stationnent mal. Le sens de circulation dans les couloirs doit être mieux respecté par les parents pour éviter les encombrements devant certaines classes.

Informer les familles du vendredi 6 mai non travaillé cette année (Pont de l’Ascension).

Secrétaire : L HUGUENIN
Relecture : Mme GOUVAZE, délégués de parents

Compte-rendu du conseil d’école du 5 novembre 2015

  1. 1.       Résultats des élections et installation du nouveau conseil d’école

Sur 717 inscrits, 288 parents ont voté. Taux de participation légèrement supérieur à 40%.

Les délégués de parents d’élèves font partie du conseil d’école avec les enseignants, le directeur, le maire ou ses représentants. Le conseil d’école établit et vote de règlement intérieur de l’école. 34 personnes voteront ce soir. Personne ne s’oppose à l’approbation du dernier compte-rendu. Le directeur rédigera le compte-rendu de cette séance.

  1. 2.       Fonctionnement de l’école, bilan de rentrée

Moyenne des classes en maternelle :28.12

Moyenne des classes en élémentaire : 27.1

Tableau des effectifs

Classe Enseignant Niveau Effectifs
S1 Mat Mme Frey et Mme Dro PS/MS

28

S2 Mat Mr Houtmann GS

28

S3 Mat Mme Thierse et Mme Lantheaume PS/MS

27

S4 Mat Mme Bachschmidt et Mme Sansig PS/MS

27

S5 Mat Mme Buchmann PS/MS

29

S6 Mat Mr Gantzer PS/MS

29

S7 Mat Mme Chevy GS

29

S8 Mat Mme Monschin GS

28

S2 Elem Mme Geyer CP

24

S3 Elem Mme Kolb CE1/CE2

25

S4 Elem Mme Kern CP

25

S5 Elem Mme Thalmann CP

24

S6 Elem Mme Brillenmeyer CE1

29

S7 Elem Mme Prin CM1

31

S8 Elem Mme Convard et Mme Dro CM1

31

S9 Elem Mme Braganti CM2

27

S10 Elem Mr Lemoine CM2

26

S11 Elem Mme Gertz CE2

28

S12 Elem Mme Buard CE2

28

 

Enseignement Langue et Culture :

Langue arabe : jeudi soir de 16h à 18h15

Langue turque : vendredi soir de 16h à 18h15

 

« Améliorer les performances des élèves au regard des compétences du socle commun, et plus spécifiquement dans le domaine de la maîtrise de la langue comme outil transversal de la communication et de la compréhension »

Actions: 1. création d’un support de compréhension et de communication du  conte

2. lectures offertes entre enfants ou par les adultes pour les enfants

3. écriture de contes détournés

4. liaison GS/CP: création d’un abécédaire

« Répondre aux besoins particuliers des élèves en leur proposant des parcours individualisés leur permettant de développer des bonnes pratiques pour mieux vivre ensemble et construire une culture commune »

Actions: 5. compréhension des règles de vie (affichages)

6. diversification des jeux libres dans les cours de récréation

7. développement de stratégies, de lieux, d’activités pour retrouver le calme (conseil d’élèves)

8. construction du Parcours Educatif Artistique et Culturel  de la PS au collège avec la participation des intervenants de la maison des arts

« Favoriser les conditions garantissant un cadre propice au travail et à la réussite de chacun en plaçant la réussite éducative au centre des préoccupations de l’ensemble des partenaires de l’école (parents, mairies, associations) »

Actions 9. mise en place d’un cahier de progrès en maternelle

10.  mise en œuvre des principales règles d’hygiène de vie en lien avec le Projet Educatif du Territoire de la ville de Lingolsheim, et l’éducation au développement durable

Une vidéo est présentée en introduction à l’explication donnée sur les nouvelles consignes concernant le goûter du matin. Le petit-déjeuner y est montré comme très important, comme un repas à ne pas sauter et qui permet alors de se passer du goûter de 10h. Des actions au sein de l’école auront lieu dans ce sens cette année.

Le nouveau projet d’école

 « Améliorer les performances des élèves au regard des compétences du socle commun, et plus spécifiquement dans le domaine de la maîtrise de la langue comme outil transversal de la communication et de la compréhension »

Actions: 1. création d’un support de compréhension et de communication du  conte

2. lectures offertes entre enfants ou par les adultes pour les enfants

3. écriture de contes détournés

4. liaison GS/CP: création d’un abécédaire

« Répondre aux besoins particuliers des élèves en leur proposant des parcours individualisés leur permettant de développer des bonnes pratiques pour mieux vivre ensemble et construire une culture commune »

Actions: 5. compréhension des règles de vie (affichages)

6. diversification des jeux libres dans les cours de récréation

7. développement de stratégies, de lieux, d’activités pour retrouver le calme (conseil d’élèves)

8. construction du Parcours Educatif Artistique et Culturel  de la PS au collège avec la participation des intervenants de la maison des arts

« Favoriser les conditions garantissant un cadre propice au travail et à la réussite de chacun en plaçant la réussite éducative au centre des préoccupations de l’ensemble des partenaires de l’école (parents, mairies, associations) »

Actions 9. mise en place d’un cahier de progrès en maternelle

10.  mise en œuvre des principales règles d’hygiène de vie en lien avec le Projet Educatif du Territoire de la ville de Lingolsheim, et l’éducation au développement durable

Une vidéo est présentée en introduction à l’explication donnée sur les nouvelles consignes concernant le goûter du matin. Le petit-déjeuner y est montré comme très important, comme un repas à ne pas sauter et qui permet alors de se passer du goûter de 10h. Des actions au sein de l’école auront lieu dans ce sens cette année.

Les activités des classes

–          Cycle piscine pour les CE1 et Ce2, patinoire pour les CE2/CM2

–          Semaine à thème : équitation, cirque, escalade

–          Rencontres sportives intra et inter écoles

–          Des projets avec demande de financement extérieur : thème de l’eau ou architecture

–          Sortie vaisseau

–          Médiathèque

Les bénévoles de l’Association Lire et Faire Lire, les parents d’élèves accompagnateurs, les dames qui aident les enfants à apprendre à lire et M ZAHN sont chaleureusement remerciés.

 

Organisation des fêtes de fin d’année

2 déc : spectacle pour les enfants de maternelle

11 déc : fête de Noël, spectacles pour les parents et marché de Noël

18 déc : passage du Père Noël avec goûter offert par la coopérative scolaire en maternelle

Répartition de la subvention de la mairie de LINGOLSHEIM. Il est décidé comme l’an dernier qu’elle servira à faciliter les sorties notamment culturelles des classes sur présentation des factures acquittées de bus depuis janvier 2015.

Les bénéfices de la fête de fin d’année serviront à l’achat de livres, albums en lien avec le projet d’école sur les contes.

  1. 3.      Intervention des délégués de parents d’élèves :

Le goûter du matin : quelle est la position de l’école, les avis divergent et les parents voudraient savoir ce qu’il en est.

  •  L’école par ses actions accompagnera les familles (intervention d’une diététicienne, exposition de travaux des classes devant l’école…Le fruit du matin  en maternelle est plus une découverte gustative et éducative qu’un goûter. Il n’y aura pas de changement pour cette année.

Les réunions de rentrée : Les parents souhaiteraient qu’elles soient étalées sur plusieurs jours et à des horaires plus tardifs pour permettre à un maximum de parents de pouvoir y assister.

  •  Il faut mettre d’accord environ 720 parents,  19 à 22 enseignants sur des  dates et des horaires dans les deux premières semaines de la rentrée. Il y a des classes qui pour des raisons d’organisation (cycle piscine par exemple) ou pédagogiques (CP,…) s’imposent des dates. Certaines réunions ont duré largement plus d’une heure. Il n’est donc pas simple d’organiser ces réunions dans un laps de temps aussi court. Le vendredi est souvent privilégié car il est sans doute plus aisé de se libérer pour assister à la réunion annuelle parents/professeur. Cette année, 4 classes se sont réunies un vendredi soir à 16h30 sur les 19. Débuter plus tard veut dire terminer la réunion plus tard donc occasionne aussi des désagréments. Nous proposerons dès fin juin les dates de réunion de parents pour les collègues déjà en place et de placer aussi ces réunions sur d’autres jours que le vendredi.

Problèmes pour joindre l’école : la sonnette de l’école ne répond pas, le téléphone bascule sur la mairie. Comment faire pour contacter l’école ?

  •  Le souci vient du réseau. Cela devrait aller mieux à partir de janvier 2016, date de lancement du nouveau marché de la télécommunication sur la ville de LINGOLSHEIM, car l’école est « branchée » sur le réseau de la mairie.
  • Les toilettes de l’école élémentaire sont sales et ne sentent pas bon, certains enfants se retiennent pour ne pas y aller.  La remarque sera faite aux personnes de service. Les toilettes élémentaires n’ont pas été concernées par les travaux de rénovation du bâtiment. Les odeurs sont imprégnées sans doute dans les joints et il est vrai que si  les enfants sont responsables des salissures, ils ne sont pas responsables des odeurs que l’on remarque certains matins dès l’ouverture des portes des toilettes. Peu de produits désinfectants sont autorisés et rien qui puisse rester ouvert dans les locaux.

A l’école maternelle, les serviettes éponge mises à disposition pour s’essuyer les mains sont rapidement mouillées, est-ce hygiénique ?

  • Celles-ci servent à sécher les mains des élèves et participent effectivement à maintenir l’hygiène. Les situations où les enfants « s’échangent des microbes » restent néanmoins nombreuses en collectivité. Les serviettes  seront changées en milieu de journée. L’école demande à chaque utilisateur, enfants comme parents de les utiliser à bon escient.

Un seul spot fonctionne dans la cour maternelle et empêche parfois les enfants de rester plus longtemps dehors au périscolaire.

  •  Les enfants rentrent à la tombée de la nuit.

Mise en avant de l’action du 14 octobre concernant les problèmes de stationnement aux abords de l’école. Les délégués de parents d’élèves sont prêts à recommencer ce genre d’action tant que les choses ne s’améliorent pas de manière significative. Cette action a été bien perçue par les gens. Les parents demandent plus de présence des forces de l’ordre pour sanctionner et suggèrent de fermer la rue au niveau de la rue de Neufchâtel. Des actions de prévention   seront conduites à l’école en investissant les champs de l’art pour sensibiliser les automobilistes.

  1. 4.      Intervention du pôle enfance

Mme GOUVAZE Virginie reprend son poste de coordinatrice périscolaire sur notre école.

Résumé de l’intervention en attente.

  1. 5.      Approbation du règlement intérieur

L’attention est portée sur les médicaments à l’école et sur les gâteaux à base de crème et de fruits à coques que l’école ne peut accepter pour des raisons d’allergie et de rupture de chaine du froid. Une liste de gâteux possibles et peu onéreux est affichée à l’école.

Prochains conseils d’école : 3 mars à 18h et 2 juin à 18h

 

 

Compte-rendu du troisième conseil d’école

4 juin 2015

  1. Après avoir présenté les enseignants nouvellement nommés sur l’école, et les départs connus à cette date, le directeur fait part des effectifs de l’année prochaine :
Elementaire Maternelle
CP 68 PS 67
CE1 42 MS 69
CE2 63 GS 84
CM1  62
CM2  51
286 élèvesMoyenne : 26 220 élèvesMoyenne : 27.5

506   élèves sont attendus l’année prochaine répartis sur 19 classes avec une moyenne de 26.7 sur l’établissement.

 

  1. Bilan des actions pédagogiques : le projet d’école s’achève cette année et des initiatives riches de sens pour les élèves sont à relever : résolution de problèmes mathématiques ou plus largement scientifiques à tous les niveaux, élaboration d’un lexique commun en maternelle sur des thèmes nécessaire à la compréhension du monde scolaire, le conseil des élèves, organe de réflexion et de communication, la participation à des concours comme les Incorruptibles, la production de textes pour le blog…

Chaque action, chaque sortie est prétexte à apprentissage dans des domaines aussi variés que les arts, le sport, les sciences, la correspondance scolaire. Elles sont toujours rattachées au programme. Ainsi en cette fin d’année : 5 classes se sont rencontrées à la maison des arts pour chanter ensemble, 2 classes ont participé à une semaine de cirque à ACHENHEIM, 2 classes de découvertes « nature » ont eu lieu à MUTTERSHOLZ, les CM1 ont concrétisé leur projet Lire la Ville. Des sorties à la médiathèques sont régulièrement organisées .

Réponse à une question des parents d’élèves sur l’organisation des sorties de fin d’année

Les destinations de visite pour les maternelles sont souvent des châteaux, des lieux de vie des animaux ; quelquefois, ces structures n’acceptent que deux classes, les réservations se font souvent un an à l’avance, les centres d’accueil proposent pour se renouveler des biais de visite différents d’année en année (nature, écologie, sciences…). C’est ainsi que des classes peuvent s’y rendre plusieurs fois. La sortie en Allemagne est très lourde à organiser administrativement et financièrement, même si l’école rédige un projet linguistique  permettant d’obtenir une aide au départ.

  1. Le nouveau projet d’école : un projet d’école est destiné à se donner les moyens sur quelques années de lancer des actions, qui pour certaines passeront dans la pratique courante.

Les trois objectifs visés (communs à toutes les écoles de Lingolsheim) :

è Améliorer les performances des élèves au regard des compétences du socle commun et plus spécifiquement dans le domaine de la langue comme outil transversal de la communication et de la compréhension.

è Répondre aux besoins particuliers des élèves en leur proposant des parcours individualisés leur permettant de développer des bonnes pratiques pour mieux vivre ensemble et construire une culture commune.

è Favoriser les conditions garantissant un cadre propice au travail et à la réussite de chacun en plaçant la réussite scolaire au centre des préoccupations de l’ensemble des partenaires de l’école (parents, mairie, associations…).

Les équipes travailleront dès la prérentrée pour établir les actions spécifiques de l’année.

  1. Un point financier est effectué par deux des trésoriers des coopératives scolaires et le montant de la cotisation scolaire est fixé comme chaque année à 20€ en maternelle et 15€ en élémentaire. Pour une fratrie de deux enfants à l’école le montant est fixé à 30€, puis à 36€ pour trois enfants (48€ pour 4 enfants).

La vidéo 2015  de présentation de l’école maternelle à destination des parents des futurs sections de petits est projetée.

  1. Réponses aux questions des parents d’élèves :

Le tableau d’affichage est commandé.

La question des ralentisseurs pour sécuriser les abords de l’école sera posée aux services techniques.

Concernant l’hygiène aux abords de l’école (crottes de chiens), la discussion s’engage sur les actions collectives pour sensibiliser les riverains et plus seulement les parents d’élèves.

è Une journée pourrait être consacrée à la rentrée avec l’aide des parents volontaires et le directeur à ces deux problématiques : hygiène et sécurité.

A ce jour, il n’y a pas de consignes précises concernant l’arrêt du goûter à l’école, mais l’Agence Régionale de la Santé réfléchit à la question depuis quelques années et des évolutions sont à prévoir. L’école réfléchit aussi dans le cadre d’une démarche plus éco-citoyenne à limiter l’usage des essuie-tout.

La photo de classe est traditionnellement proposée en fin d’année mais elle peut être prise pendant le 1er trimestre assez éloignée des diverses dépenses de début d’année.

Concernant le périscolaire, le trombinoscope est prévu …

Rôle des animateurs lors des disputes et litiges entre enfants :

Quand une bagarre éclate les animateurs sépare les enfants puis essaie de comprendre comment le litige a pu éclater. Les animateurs ont un rôle de médiateur auprès des enfants.

Constat des parents que les animateurs ne se sentent pas concernés par les petits problèmes entre enfants (vol, vandalisme…) : est-ce aux parents de régler le problème ?

Les animateurs sont attentifs aux problèmes entre les enfants. Mais il est difficile de savoir exactement quand s’est passé le vol, vandalisme, car parfois cela s’est produit lors du temps scolaire. Mais nous rappelons chaque jours auprès des enfants qu’il est strictement interdit d’apporter de ramener des jeux, cartes, balles … de la maison. Le périscolaire dispose suffisamment de matériel.

En maternelle, jeux de groupe proposés aux enfants ?

Tous les jours il est proposé aux enfants de maternelle un jeu de groupe dans la salle motricité ou quand le temps le permet dans la cour. Nous ne forçons pas les enfants à participer au jeu, il peut y avoir 15 enfants comme 5 mais le jeu est quand même proposé. En maternelle, un jeu dure en moyenne entre 5 et 10 min car ils se lassent rapidement et veulent passer à un autre jeu.

  1. Pour finir la discussion s’engage sur l’organisation de la fête de fin d’année, sur la participation et l’implication des uns et des autres. Le constat suivant est fait : mettre en œuvre des actions petites ou grandes (fête de Noël, de fin d’année scolaire)  exceptionnelles ou régulières (décloisonnements, sorties)  à l’école nécessite de l’aide. Le manque d’aide  peut mettre en péril toute l’organisation d’un événement ou d’un travail en petit groupe. Les échanges entre parents et professeurs sont intéressants et participent à la compréhension des différents points de vue.

En conclusion, la fête de fin d’année se prépare bien et le rendez-vous est pris pour le spectacle des enfants pour les parents du vendredi après-midi, le goûter et le repas du soir. Tous les participants se retrouvent autour du verre de l’amitié offert à leur tour par les représentants des parents d’élèves.

 

Compte-rendu du 2ème Conseil d’Ecole 2014/2015

12 mars 2015

1.       Fonctionnement de l’école

a)      Effectifs pour la rentrée 2015/2016 :

297 élèves sont attendus en élémentaire  (moyenne de 27) et entre 206 et 224  en maternelle (moyenne de 26 à 28)  Le total de 521 ne donne pas droit à une ouverture de classe.

b)      Actions pédagogiques :

-> Domaine des mathématiques et des sciences : des décloisonnements en résolution de problèmes pour les classes de cycle3, des ateliers de résolution en cycle 2, une quinzaine des sciences en cycle 1 et la participation des classes de maternelle à la semaine défis maths, une journée expériment’air (OCCE67) pour une classe de CE1 ; deux classes partent prochainement pour une semaine de découvertes sur le thème de l’eau.

-> Domaine de l’EPS : une session de HIP HOP en lien avec le conte du Chat Botté (un CP et un CE1),  des activités sportives dirigées dans le cadre des interventions de la Route de la Santé, association avec laquelle nous avons construit un projet autour des goûters et du petit déjeuner (CP, CE1, CE2), participation au cross de BRUMATH.

-> Domaine de la compréhension de la langue : participation du cycle 1 au concours des Incorruptibles (lecture des albums, réponses aux QCM, et le 18 mai vote des enfants et des parents), le travail sur le lexique continue ainsi que le groupe de langage grâce aux décloisonnements qui font découvrir aux autres enfants l’origami, la pratique du chant et des percussions ou leur fabrication,  les semis, les jeux de société…. Merci aux parents qui peuvent se libérer pour encadrer certaines de ces activités.

-> Domaine de la citoyenneté : l’Association THEMIS intervient auprès des CM2 en leur donnant la chance de réfléchir et de rencontrer des garants du fonctionnement démocratique (juges, maire…)

Les projets conjoints avec le périscolaire : ils visent la citoyenneté au sens large et en particulier l’éco-citoyenneté. Les délégués ont été mis à contribution pour réfléchir au vivre ensemble et des affiches sont en cours de réalisation (propreté, bon comportement, anti gaspillage…). La nutrition, les déchets, le gaspillage sont aussi visés à travers le goûter malin et la sensibilisation des enfants sur le temps de cantine.

Langue et Culture d’Origine : historiquement destinée à des enfants dont les familles sont d’origine algérienne, croate, espagnole, italienne, marocaine, portugaise, serbe, tunisienne ou encore turque ; il est maintenant possible pour tout à chacun de s’y inscrire. Pour l’espagnol, l’ambassade a annoncé que seuls les cours existants déjà seraient reconduits l’année prochaine. Actuellement un cours de turc a lieu dans nos murs le vendredi soir et un cours d’arabe a lieu à l’école des Vosges.

Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité : une quinzaine d’enfants est accueillie pour du soutien scolaire et le développement d’un projet.

c)       Evènements festifs passés

-> Saint Nicolas, Spectacle d’ombres pour les enfants de maternelle, animation orgue de barbarie

Fête de fin d’année (spectacles des enfants et marché de Noël). Cette année des décorations de sapin confectionnées par les enfants ont été vendues avec les sapins.  Merci aux enseignants et aux parents qui se sont investis cet après-midi-là pour les boissons, la logistique, ou encore pour tenir un stand. C’est une vraie et belle fête qui a été appréciée. Il reste que trop peu de parents ont proposé leur aide. Devant le manque de personnes, les animateurs se sont proposés, encore merci.

Le défilé de carnaval des maternelles : il a eu lieu dans les couloirs devant les enfants des classes de l’élémentaire

d)      Le point financier

-> Ecole maternelle : le bénéfice des actions de Noël s’élève à 754€, celui de la vente des torchons à 512€

La coopérative de l’école a financé à hauteur de 200€ le spectacle de Noël donné aux enfants ; avec  les 1000€ restitués par l’Association des parents d’élèves, 5 vélos ont été achetés. La subvention demandée pour la sortie en Allemagne de juin 2014 a été touchée : 500€. Enfin, la coopérative a utilisé 64€ pour acheter des fournitures en lien avec les ateliers du mercredi matin. A l’heure actuelle, la coopérative de la maternelle dispose de 1400€ en caisse grâce aux actions de Noël et aux torchons.

-> Ecole élémentaire :

Ce bilan ne tient pas compte des différentes dépenses par classe (achats de fournitures, dépenses pour les sorties et classes de découverte…) mais fait plutôt état des dépenses exceptionnelles de la coopérative scolaire.

–          Commande de CD et de son livret d’accompagnement Approchants : 71€

–          Participation totale de l’école pour les séjours escalade de 5 classes : 452,50 €

–          2e commande de CD et de son livret d’accompagnement Approchants : 60 €

–          Livres pour compléter une malle de littérature de jeunesse pour un rallye lecture : 28,50 €

e)      A venir…

–          Arrivée des vidéoprojecteurs interactifs après les vacances de printemps

–          Stage de Remise à Niveau pour les CP et CE1 du 27 au 30 avril

–          Campagne d’inscription en 6°

–          Rédaction du Nouveau Projet d’Ecole autour des axes suivants : les programmes et la maîtrise du socle commun, la réussite de tous les élèves et la prise en compte des élèves en difficulté, cohérence des enseignements et des parcours

–          Nouveaux programmes de la maternelle : 5 domaines ont été actés : mobiliser le langage dans toutes ses dimensions, agir s’exprimer comprendre à travers l’activité physique, agir s’exprimer comprendre à travers les activités artistiques, construire les premiers outils pour structurer sa pensée, explorer le monde.

–          Actions de sensibilisation à l’alimentation équilibrée sur le parvis de l’école (exposition de travaux d’enfants)

–          6 classes participeront à une rencontre chantante à la maison des arts de Lingolsheim, le répertoire sera donné par la suite au spectacle de fin d’année.

–          Organisation des Activités Pédagogiques Complémentaires : 7 heures concerneront l’ensemble des élèves sur la base du volontariat avec  accord des familles car ces cours auront lieu en dehors des heures traditionnelles.  Ces 7 heures seront consacrées au projet du spectacle de fin d’année. L’information circulera dans le cahier de liaison.

Fête de fin d’année : le vendredi après-midi 12 juin. Comme prévu au premier conseil d’école, les classes se produiront en spectacle entre 14h et 16h. L’après 16h se construira en comité des fêtes avec quelques parents volontaires. L’école propose par exemple un grand goûter.

2.       Intervention du service périscolaire

Depuis février 2015, nous avons mis en place une « chasse » au gaspillage alimentaire. Une première opération de « pesée des déchets » a été effectué et premier résultat plus de 30 kg de nourriture jetée à la poubelle. Nous avons pu également constater qu’en fin de semaine, il restait entre 15 et 25 kg de fruits non consommés mais encore consommables. Pour ne plus jeter ces fruits, nous transformons ces fruits (quand la quantité est suffisante) en smoothie ou en jus à l’aide d’un extracteur de jus et d’un blinder.
Afin de nous aider à lutter contre ce gaspillage, nous demandons aux parents de penser à désinscrire leurs enfants de la cantine pour ne pas être livré de repas supplémentaires.

3.       Intervention des représentants de parents d’élèves

Les délégués ont alerté la mairie sur la sécurité aux abords de l’école ainsi que sur la propreté.

3 zones sont identifiées comme dangereuses (visibilité réduite, vitesse de circulation, stationnement anarchique…). La discussion s’installe et des propositions sont faites concernant la sécurité.

–          Dos d’âne, nouveau passage piétons

–          Campagne de sensibilisation en direction des parents (mot dans le cahier de liaison, journée balisée)

–          Signalisation verticale et horizontale (notamment « dépose-enfant »)

–          Présence de parents bénévoles pour assurer la sécurité des enfants aux entrées et sorties

–          Verbalisation à privilégier par rapport à l’intervention de parents bénévoles

–          Transformation d’une place de parking voiture en parking deux roues.

-> L’école propose une action de sensibilisation sur une journée qui attirerait l’attention sur le lieu de vie des enfants (sécurité et propreté)  avec l’aide de parents.

Enfin, le tableau d’affichage devrait être installé très prochainement.

Le conseil se termine par le rappel de la date du prochain conseil

(4 juin) et par le verre de l’amitié.

Secrétaire : L HUGUENIN

Relecture : délégués de parents d’élèves

Compte-rendu du 1er conseil d’école

Année 2014/2015 –  6 novembre 2014

Le conseil s’ouvre à 18h sur la présentation des personnes présentes (excusés : Mme THALMANN, Mme HAEGELE, M ZAHN, Mme MERLIN, Mme UBRIG, M WEBER), le rappel des compétences du Conseil d’Ecole et l’approbation du procès-verbal de la dernière séance.

  1. 1.       Vie de l’école

Le taux de participation aux élections est en constante augmentation depuis 3 ans et s’élève cette année à plus de 45%. 19 titulaires et 5 suppléants  composent désormais l’équipe des représentants d’élèves. Notre école compte 490 élèves répartis en 19 classes comme suit :

Mat S1 Mme MONSCHIN Aurore GS 28
Mat S2 M HOUTMANN MGS M6 / G19
Mat S3 M GANTZER PMS M14 / G14
Mat S4 Mme BACHSCHMIDT et Mme HAEGEL PMS P 13 / M15
Mat S5 Mme BUCHMANN PMS P14 / M14
Mat S6 Mme HINDENOCH PMS P13 / M14
Mat S7 Mme ESNAULT MGS M6 / G19
Mat S8 Mme LAPP PMS P13 / M14
Elem S2 Mme MENETRE CE2 26
Elem S3 Mme KOLB CE1/2 12 / 10
Elem S4 Mme KERN CP 23
Elem S5 Mme THALMANN CP 23
Elem S6 Mme BRILLENMEYER CE1 27
Elem S7 Mme PRIN CM2 25
Elem S8 Mme FREY remplacée  par M   SIAH CM2 25
Elem S9 Mme BRAGANTI CM1 25
Elem S10 M LEMOINE CM1 25
Elem S11 Mme GERTZ CE1 26
Elem S12 Mme LUX CE2 28

 

Le directeur fait un bref rappel sur ce qu’est un projet d’école, présente les 3 axes prioritaires et les fiches action de cette dernière année du projet qui entrera en phase de bilan dès mars 2015.

Axe 1 :Améliorer les compétences   langagières à l’oral
Travail sur le lexique à   partir du répertoire de mots commun de la PS à la GS :
Les petits et moyens  continuent   de constituer le répertoire sous une forme individuelle (image /mot en   majuscule ou script)
Les grands fabriquent  un   abécédaire (image/mot 3 écritures)
Les cycles 2 constituent une boîte à mots et «  une fabrique à phrases ».   (jeu de définitions, mots tordus…)
Ecriture de texte pour   le blog :
1ère phase : compréhension de la   situation d’écriture
2ème phase : écriture (dictée à   l’adulte, production individuelle, collective, avec l’aide de supports comme   les photos…) illustration
3ème phase : communication au webmaster   (envoi par mail, clé…)
Participation au concours national, les  Incorruptibles en maternelle1er trimestre : lecture d’un ouvrage   différent par classe-> écriture d’un QCM pour les autres classes->   fabrication d’un jeu de société autour du livre luAu fil de l’année et à raison d’un album par mois,

->  lecture et réponse au QCM écrit par l’autre classe

Au mois de mai :

->   vote des enfants et des parents

->  rencontre jeu de société

 

Axe 2 : Améliorer la démarche de   résolution de problème
Prendre en compte collectivement la difficulté des élèves par la   différenciation en décloisonnement
Cycle 1 : lors d’une quinzaine des sciences en   février 2015
  1.   Vécu sensoriel
  2.   Ateliers conçus par   chaque classe et proposés aux autres classes
  3.   Constitution d’une   affiche mémoire ou carnet d’expériences collectifs

Cycle 2 : mise en œuvre d’ateliers de   résolution de problèmes 1 fois par semaine
Prise en compte de l’élève en difficulté :
Simplifier les consignes, orienter la recherche d’information, à partir   d’exemples plus concretsDécloisonnement
Cycle 1 :
Atelier 1 : séance de langage adapté à des enfants non francophone et/   ou  « très petit parleur »
(thèmes abordés : identité, école/matériel scolaire,   bâtiment/environnement scolaire, couleurs, corps, vêtements)
Ces élèves travaillent avec la même enseignante chaque mercredi.
Autres ateliers : langage autour de : objets techniques, chorale,   jeux de société, jeux de construction, cuisine, arts plastiques, instruments   de musique.
Cycle 3 :
Les élèves travaillent en groupe de niveau (2 groupes de débutants, 2 groupes   de débrouillés et un groupe d’experts)
1ère et 2ème période : CM1 et CM2, 3ème   période : CE2

 

Axe 3 : Amener l’élève à prendre part à   la vie de l’école et de l’école à titre individuel et collectif en prenant   des initiatives et des responsabilités
Mise en place du comité de pilotage constitué des   délégués, de parents, d’animateurs->  Tous les cycles  et périscolaire :   éco-code (mascotte : Molky l’écureuil et ses conseils)->   Cycle 2 et 3 : réduction des déchets  produits notamment dans la cour de   récréation et par ce biais transformation des goûters actuels en proposant un   goûter équilibré en vente à l’école : « goûter malin : un   fruit, une tranche de pain » quelques semaines par an.
Intervention de l’Association : La route de la Santé sous la forme de   deux ateliers :a)           Le petit déjeuner : pourquoi, comment ? Le goûter présenté   comme le complément d’un petit déjeunerb)          Conception des panneaux qui seront exposés à la sortie de l’école

CP : goûter et sucre
CE1 : groupe d’aliments du petit déjeuner et le petit déjeuner idéal
CE2 : le petit déjeuner et son complément goûter
Les classes de CM1 se chargent des commandes, répartitions…

 

Les Activités Pédagogiques Complémentaires (36 heures annualisées) s’organisent autour de 3 axes : aide aux élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages, méthodologie et aide à la prise en charge du travail personnel et activités culturelles, sportives, scientifiques. A concurrence de 8 heures, les élèves intéressés pourront s’adonner à des jeux de société, pratiquer la musique et notamment le chant choral ou encore s’éprouver dans les arts plastiques. Le nombre d’inscrits conditionne le nombre de séances possibles par enfant.

Six classes s’engagent dans la pratique de l’escalade (Balloo Club) pendant une semaine, deux autres dans celle du cirque (Achenheim). Enfin deux classes iront en classe de découvertes à Muttersholz. Ont déjà commencé : les visites à la médiathèque, la participation à des concerts éducatifs,  le cycle piscine pour les CE1 et des CE2. A venir, une animation au Centre de Sécurité Routière pour les CM2, un petit déjeuner pédagogique pour des CP, une visite au Musée d’Art Moderne.

L’école organisera sa traditionnelle fête de fin d’année, l’après-midi du 12 décembre avec des chants donnés par les classes maternelles et 5 classes élémentaires de 14h00 à 16h00. Le marché de Noël sera ouvert de 15h à 17h30 dans les allées de l’école maternelle.

  1. 2.      Point financier :

Cette année, la mairie a souhaité fonctionner autrement dans l’attribution des subventions aux élèves domiciliés à LINGOLSHEIM pour les activités et les sorties éducatives. Le choix étant laissé à l’initiative des écoles et de leur conseil d’école. Après avoir présenté le bilan financier des sorties d’une année type, le Conseil d’Ecole approuve la nouvelle répartition des subventions : la somme allouée sera affectée au financement des bus à raison de 132 euros par classe  élémentaire et de 150 euros par classe maternelle.

Un rapide bilan est fait par les mandataires des coopératives scolaires. La coopérative de l’école maternelle (sachant que chaque enseignant est mandataire lui-aussi d’une coopérative) a dépensé 138€ pour participer au concours des Incorruptibles, 1562€ pour la sortie au zoo de Karlruhe (bus et parents accompagnateurs supplémentaires), 112 € pour des abonnements MILAN PRESSE pour les classes, 48 € pour l’achat de matériel pour les ateliers du mercredi et 700 € de commande de torchons à décorer. La participation parentale pour la sortie au zoo s’est élevée à 676 € et l’Association de parents d’élèves a reversé la somme de 1000 € suite aux différentes actions de l’année.

La coopérative scolaire de l’élémentaire a dépensé 445 € dans des abonnements  (MILAN, Mon Quotidien, Petits Quotidiens, Léonard), 89 € dans une série de livres et 20 € dans  l’achat de CD vierges. La cotisation à l’OCCE s’élève à 639 €. Il est a noté que 94% des élèves ont versé une participation volontaire à la coopérative de l’école élémentaire. La coopérative à ce jour a géré des sorties à l’OPS, à l’Opéra, au Musée d’Art Moderne.

  1. 3.      Intervention des représentants des parents d’élèves

Concernant l’école

-> La réouverture du petit portail a été discutée. L’école a constaté comme les parents des difficultés certains jours lors des sorties des élèves. Pour des raisons de sécurité (zones parking enseignants et piétonne)  et de cohabitation du scolaire et du périscolaire lors de la traversée de la cour, la solution trouvée est de faire sortir les classes (de Mmes Prin, Kolb, Kern et Ménétré ) par la porte A (porte vitrée) et les autres par le grand portail.

-> Concernant la fin de l’année, les délégués de parents d’élèves soulignent l’importance d’organiser un moment de convivialité, impliquant conjointement les élèves, les enseignants et les parents d’élèves. Les parents et les délégués des parents d’élèves font le souhait d’une kermesse avec spectacle de fin d’année, réalisé par les enfants et leur enseignant, suivi de stands de jeux et vente de gâteaux ou collation tenus par les parents. Pour la réussite de l’évènement, une implication de tous est nécessaire.

C’est un point qui a été traité au dernier conseil des professeurs. En juin dernier, les élèves de l’élémentaire comme ceux de la maternelle ont joué tout l’après-midi à les jeux de kermesse encadrés par des adultes (enseignants et parents), entrecoupés d’une collation (gâteaux confectionnés par les parents d’élèves). Une exposition dans les allées de l’école présentait les travaux de l’année, des diaporamas relataient les phases de travaux dans l’école.

Après 16h, les enfants du périscolaire ont présenté un spectacle et les parents d’élèves ont pris en charge la restauration.

Cette année, un spectacle sera donné par les enfants dans l’après-midi. L’organisation de l’après 16h sera discutée prochainement avec les parents d’élèves.

 

-> Les parents n’ont pas toujours le temps de lire les comptes rendus  affichés à l’intérieur de l’école. Le blog, n’étant pas à jour, le tableau d’affichage extérieur n’étant pas encore installé, comment faire ? La solution proposée de mailer les informations est compliquées à gérer dans le sens où les adresses mail changent (sans compter les erreurs possibles à la lecture des adresses écrites à la main). La meilleure solution reste l’affichage extérieur.

-> La communication au sens large doit être revue car une des conséquences des nouveaux rythmes est que l’enfant est pris en charge par plus d’adultes différents et ce sur une amplitude horaire importante (de 7h50 à 18h15 pour certains élèves). Les informations doivent circuler facilement entre les différents moments de vie périscolaire et scolaire .Le cahier de liaison devra jouer son rôle. L’école invite aussi  les parents à prendre contact avec les professeurs régulièrement malgré des emplois du temps chargés et à assurer le retour rapide du cahier de liaison.

-> L’organisation des Activités Pédagogiques Complémentaires est explicitée en termes de contenu et d’élèves ciblés. L’aide pédagogique et méthodologique est prioritairement dirigée vers des élèves qui rencontrent des difficultés. Les activités culturelles exposées plus avant concernent l’ensemble de l’école. Ainsi en fonction des effectifs d’élèves intéressés par ces activités (qui nécessitent la constitution de groupes plus petits pour bien fonctionner)  le volume horaire est variable et ne peut dépasser 8h sur l’année. L’école veillera à informer les familles plus en amont que l’année dernière (année de première mise en œuvre). 

-> Des questions sur la constitution des classes sont posées avec une demande d’explicitation  des critères de choix et de répartition (doubles niveaux, séparation de groupes d’enfants très liés). C’est une question qui est très souvent posée à titre individuel. Une fois les effectifs connus, des simulations de niveaux de classe sont faites. Le conseil des professeurs se réunit alors pour décider de l’organisation pédagogique future (tant de classes de tel ou tel niveau…). Dans cette opération, les effectifs à gérer sont déterminants mais des considérations plus pédagogiques interagissent aussi. Il est temps alors de répartir les élèves par niveaux dans telle ou telle classe. Seront pris en compte plusieurs facteurs (présence d’enfant à besoin spécifique, handicap, comportement difficile,  équilibre en nombre de garçons et de filles, équilibre en niveau scolaire). L’école a toujours à cœur de faire en sorte que chaque élève s’y sente bien ; toutefois il n’est pas toujours possible de conserver des groupes d’enfants très liés.

->  La demande est formulée de prévenir les parents de manière pyramidale de l’absence d’un enseignant. Au vu des changements de numéros de téléphone possibles, cela sera compliqué à mettre en œuvre. Les écoles n’ont connaissance  quelquefois que tardivement de l’arrivée d’un remplaçant (10h/11h). C’est pourquoi les enfants restent à l’école. Il est préférable de rester vigilant et exigeant sur le taux de remplacement.

Concernant le périscolaire

-> Accueil du matin : retard de l’horloge (et donc de l’accueil des enfants) d’environ 4 minutes très précieuses pour les usagers des transports en commun.

Réponse : l’ouverture en retard ne doit plus se produire car les ATSEM doivent se baser sur un horaire réel (téléphone portable ou montre…) car il n’est pas possible de régler l’horloge du couloir.

Par ailleurs, le périscolaire va mettre en place un cahier de liaison afin que les parents qui utilisent les services du périscolaire du matin au soir puissent avoir un minimum de retour sur la journée de leur enfant.

-> Cantine : bugs au niveau du « Portail Famille ». Plusieurs enfants, inscrits de manière occasionnelle, n’ont pas été pris en charge et ont dû attendre leur parent dans le couloir. Inacceptable !

Réponse : Ce n’était pas un bug du portail famille mais une erreur humaine (inversion des fiches de présence entre la garderie et la cantine) le problème a donc été ponctuel et traité avec les familles concernées.

Quelques situations abordées  Un enfant n’est pas cherché à l’école et les parents ne sont pas joignables : si l’enfant a une inscription administrative pour le pôle enfance, il peut être pris en charge par le personnel du périscolaire. Il mangera à la cantine. Le temps d’accueil sera facturé avec une majoration. Si l’enfant n’a pas d’inscription il restera à la charge de l’enseignant. Néanmoins, pour le cas exceptionnel où un enfant passe le temps de midi à l’école, il recevra une collation (facturée par après) cherchée en cantine. Pour éviter tout problème, il est conseillé de s’inscrire administrativement au pôle enfance. Autre cas: L’enfant laisse tomber son plateau : alors il est invité à repasser au second service. Il sera resservi de tout.

Concernant les abords de l’enceinte scolaire

-> Rue de l’Avenir : insécurité due au manque de respect des règles de stationnement par certains parents.

Réponse : Il est prévu que la police nationale fasse des passages et verbalise si nécessaire.

-> Parc : poubelle non vidées !

Réponse : Dans ce cas il faut téléphoner directement à la Mairie pour le leur signaler.

-> Parc : le portail tourniquet semble dangereux car l’accès est direct à la route.

Réponse : La remarque sur la dangerosité de la sortie a été faite à la Mairie.

  1. 4.      Approbation du règlement Intérieur

Une rapide lecture des changements est faite.

  1. 5.      Dates importantes

Fête de fin d’année : 12 décembre

Deuxième Conseil d’école : 12 mars (les professeurs offrent le verre de l’amitié)

Troisième Conseil d’Ecole : 4 juin (les parents offrent le verre de l’amitié)

Fête de fin d’année scolaire : 12 juin